N1M                           Lanester HB / N1F Landi Lampaul HB
04/11/2016

Pour le compte des 32ème de finale de Coupe de France Lanester reçoit Landi lampaul dimanche à 14H salle Léo Lagrange.
Pour ce tour de coupe de France, après avoir éliminé deux équipes de N2F, les lanestériennes vont devoir affronter l’équipe de Landi Lampaul évoluant dans le championnat de N1F.
Autant dire que la tâche des violettes sera très difficile dimanche face à une formation expérimentée et favorite pour ce match.
Les locales joueront, cependant, crânement leur chance et devront se préparer au mieux pour le championnat qui reste une priorité pour leur entraineur Maël Le Bouëdec.
En effet, le mois de novembre sera un mois décisif sur cette première partie de championnat pour les lanestériennes qui vont devoir affronter les équipes actuellement en haut de tableau en N3F.
Le groupe devra se priver de Maïwenn Quéven blessée depuis deux semaines et risquant une convalescence encore un peu longue.
Le groupe pourra bénéficier de l’intégration de jeunes joueuses comme Maëva Dubois et Morgane Bédard pour cette opposition.

N1M                           Lanester HB 21 / N1F Landi Lampaul HB 25
04/11/2016

Pour le compte des 32ème de finale de coupe de France Lanester perd contre Landi Lampaul 25 à 21.
Les lanestériennes ont perdu la rencontre mais ont montré une nouvelle fois leur capacité à élever leur niveau de jeu face à un adversaire de deux divisions supérieures.
Elles démarrent parfaitement la rencontre en infligeant 3 à 0 face à une équipe en échec devant le bloc défensif mais également devant la gardienne Clémence Gourden réalisant une bonne prestation. A la 21ème min, le score est de parité (9 à 9), et ce sont les locales qui imposent leur rythme. La domination se confirme avec un score favorable d’un but à la mi-temps pour les joueuses de Maël Le Bouëdec. (12 à 11)
La deuxième mi-temps met les violettes un peu plus en difficulté, néanmoins à la 46ème min, le score est toujours de parité. (16 à 16)
Le match bascule à la 50ème min alors que les locales ne gèrent pas une supériorité numérique, les violettes commencent à s’effondrer physiquement, et Landi Lampaul en profite pour infliger un 4 à 0. Les violettes n’arriveront pas à retourner la situation durant ces dix dernières minutes mais peuvent se satisfaire une nouvelle fois d’une prestation à la hauteur de l’évènement.